Back to top

Frédéric BRUYERE - Eco-Stratégie

Portrait d'adhérent
Rencontre avec le directeur fondateur d'Eco-Stratégie
Adhérent Cinov Territoires & Environnement
Portraits d'adherents
Image
Photo Frédéric Bruyère
Texte

Au sein des grandes instances de discussion, l’ingénierie doit être considérée comme un acteur à part entière

Signature
Frédéric Bruyère
Titre
Directeur fondateur d'Eco-Stratégie

Eco-Stratégie est un bureau d’études en aménagement durable du territoire. Comment accompagnez-vous vos clients ?

Nos prestations permettent à nos clients - publics comme privés - d’obtenir l’autorisation de mener à bien leurs projets grâce à la prise en compte des réglementations et enjeux environnementaux. Il peut s’agir de projets de développement d’énergie (éolien, photovoltaïque, hydroélectricité, méthanisation…), d’aménagement de routes, de cours d’eau, de zones d’activité ou encore de sites industriels. Nous gérons l’ensemble des problématiques liées à un dossier : inventaire faune / flore, impact sur le paysage, pollution des eaux, urbanisme …

Pour garantir un aménagement durable du territoire, nous pouvons intervenir à toutes les phases d’un projet. En amont, nous aidons à orienter le projet.  Quand il est mûr, nous étudions son impact sur l’environnement. En phase de réalisation, nous accompagnons le maître d’ouvrage dans la prise en compte des préconisations que nous avons faites. Et plusieurs années après la mise en exploitation, nous vérifions que l’installation reste bien conforme en termes de respect de l’environnement.

Créée en 2005, l’entreprise compte aujourd’hui 25 personnes en Rhône-Alpes et nous avons également une filiale à La Réunion.

Qu’est-ce qui motive votre engagement de longue date au sein de Cinov ?

Mon parcours au sein de Cinov illustre bien les différents types de valeur qu’apporte la fédération. A la création d’Eco-Stratégie, c’est d’abord pour bénéficier d’une assurance intéressante que nous avons adhéré. Puis, pour développer un réseau au niveau régional et m’enrichir des expériences d’autres chefs d’entreprises, je suis devenu très présent au sein de Cinov Rhône-Alpes. En prenant des engagements (membre du conseil d’administration puis président) au sein de Cinov Territoires & Environnement, j’ai ensuite développé un réseau complémentaire au niveau national, cette fois pour partager et porter des sujets techniques liés à ma profession. Enfin, en devenant vice-président de la fédération Cinov, j’ai repris une vision globale de l’ingénierie, du conseil et du numérique. Ce qui m’anime le plus aujourd’hui, c’est la reconnaissance de nos métiers.

Comment donner davantage de poids à l’ingénierie et au conseil ?  

Dans l’ingénierie et le conseil, nous réfléchissons à la place de nos clients dans la phase d’élaboration de leurs projets. Il s’agit d’une phase à risque car le projet peut ne pas aboutir. De ce fait, l’investissement dans des études et du conseil peut être mal considéré, et nos métiers sont sous-valorisés en termes d’utilité comme de rémunération. Pourtant, notre rôle est bien d’optimiser les projets pour faire gagner du temps et de l’argent à nos clients mais aussi d’identifier le plus tôt possible les grands enjeux.

Faire comprendre ce rôle et valoriser nos métiers passe notamment par une présence au sein des grandes instances de discussion. Aux côtés des syndicats patronaux, les syndicats et fédérations professionnels ont en effet un rôle clé à jouer. Nous devons nous exprimer en tant que Cinov, montrer que les acteurs de l’ingénierie et du conseil peuvent être force de proposition pour aider à concevoir des réglementations qui prennent en compte l’environnement, par exemple. C’est l’objet de nos rencontres avec des sénateurs et des députés quand un projet de loi est à l’étude. Nous voulons montrer que nous sommes là pour permettre, au-delà de la simple prise en compte d’un intérêt économique à court terme, de faire les choses bien et dans le bon timing.

Ainsi, l’ingénierie doit être considérée comme un acteur à part entière, et l’une des forces de Cinov est d’être présent sur des territoires diffus. A la différence d’autres structures, qui sont davantage concentrées dans les grands centres urbains, nous travaillons par exemple avec l’Association des petites villes de France et avons le recul nécessaire pour accompagner des projets d’aménagement en lien avec ces communes.

Bien évidemment, plus nous serons nombreux, mieux nous pourrons valoriser nos métiers, faire entendre notre voix et peser davantage sur les décisions publiques, alors rejoignez-nous !

 

Pour contacter Frédéric Bruyère 

frederic.bruyere@eco-strategie.fr

Téléphone : 04 77 92 71 47

Plus d’info dans notre annuaire

 

Vous souhaitez adhérer à Cinov Territoires & Environnement ?

Cliquez ici

Participez à une meilleure représentativité de nos métiers

Bénéficiez de l’expérience d’un réseau de chefs d’entreprises

Profitez d’une offre de services en développement (juridique, assurance, RH…) pour faciliter la gestion du quotidien

Ces évènements peuvent vous intéresser

Poursuivez votre visite

Portraits d'adhérents
Cinov Rhône-Alpes rassemble des adhérents aux profils variés, activement engagés dans la valorisation de leurs métiers ainsi que dans l’anticipation et l’accompagnement des transitions environnementale, économique, sociétale et numérique.

Véritables ambassadeurs d’un renouvellement de notre modèle de société, ils portent de nombreux sujets, tous alimentés par une réflexion collective.

Et si vous aussi vous participiez à ces échanges ?
Nos actions
CINOV Rhône-Alpes par sa dimension régionale fait en sorte de permettre aux adhérents de tous les syndicats confondus de pouvoir se rencontrer, échanger sur des préoccupations communes telle que la propriété intellectuelle, les actions autour de nos métiers.
Nos partenaires
CINOV Rhône-Alpes souhaite multiplier les actions partenariales, qu’il s’agisse de l’association régionale Ville et Aménagement Durable, du cluster Éco Bâtiment ou encore de contribuer à la création de programmes adaptés aux besoins des bureaux d’études du territoire avec les écoles d’ingénieurs.